ALGM
Bienvenue sur le forum de l'Association des Anciens de Langues et Littératures Germaniques et Modernes ouvert à tous les enseignants et futur enseignants.

Rappel : Soirée de lancement du Forum ALGM, jeudi 29 avril à 18h00 au Campus du Solbosch au local DB 10.245

Ce forum est une fenêtre de rencontre et d'échange entre jeunes prof de langues et prof plus expérimenté.
Derniers sujets
» cahier de matiere
Jeu 3 Jan 2013 - 1:17 par noa83

» Concours de rédaction American Embassy
Mer 11 Jan 2012 - 13:38 par Marie Dpl

» The Guardian Teacher Network
Mer 16 Fév 2011 - 19:22 par Marie Dpl

» Grammaire interactive
Lun 13 Déc 2010 - 19:58 par Marie Dpl

» Vous le connaissez ce rêve?
Jeu 2 Déc 2010 - 14:48 par Rosalie

» Théâtre en anglais
Mar 30 Nov 2010 - 22:08 par Marie Dpl

» Liens utiles
Jeu 18 Nov 2010 - 19:46 par Marie Dpl

» Cambridge University Press in Wavre(24/11)
Jeu 18 Nov 2010 - 19:37 par Marie Dpl

» Nouvelle liste de liens utiles
Jeu 18 Nov 2010 - 19:34 par Marie Dpl

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier


Coup de blues de début d'année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Coup de blues de début d'année

Message  Julia le Mer 22 Sep 2010 - 18:42

Bonjour!

Aujourd'hui, besoin de partager une difficulté... quid quand on n'a pas du tout choisi ce métier par vocation ou réelle envie, mais plutôt par crainte de se lancer dans l'inconnu, dans la recherche d'un emploi, les refus possibles... quid quand le problème ne réside pas dans un manque de compétences, mais bien d'envie? Quid quand, sans être une réelle souffrance, le métier de prof est un fardeau bien lourd dont on aimerait ne s'être jamais chargé?

L'année va être bien longue, jusque juin...

Julia
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 10
Date d'inscription : 30/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de blues de début d'année

Message  mosox le Mar 28 Sep 2010 - 16:26

Courage Julia. Je suis persuadée que tu peux très bien te débrouiller dans ce métier. Comme tu l'as dis, tu as les compétences sans souci. Le problème reste l'envie. Cette envie, si elle n'est malheureusement pas innée, pourquoi ne pas essayer de la provoquer. Pour cela, tu pourrais commencer par traiter des sujets qui te tentent plus peut-être? Ou est-ce un problème de discipline? Je dois avouer qu'il est parfois difficile de ne pas se entir transparente face ce grand nombre d'élèves. Difficile de ne pas tomber dans l'excès en punissant trop ou trop peu. En tout cas sache que je suis là si tu en as besoin. Mais je suis sûre que tu vas y arriver! Tu n'es pas seule, on va y arriver Smile
avatar
mosox
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 9
Date d'inscription : 27/03/2010
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de blues de début d'année

Message  Julia le Mar 28 Sep 2010 - 17:11

Merci beaucoup, ton message me fait plaisir, et je n'oublie pas que je peux compter sur toi (roh dis, c'est quand-même chouette, les copines!).

Jeudi passé, une classe de 3e a décidé de faire la grève suite à une interro surprise de vocabulaire (pas méchante) que je leur ai collée à cause de leur attitude générale. Sans le dire clairement, le message était évident "vous voulez le silence, vous l'aurez." Dur dur de faire une CA quand juste un élève essaye de participer.

Heureusement, je suis très soutenue par les collègues et la direction, et j'ai bon espoir que petit à petit les choses évoluent! (Sauf que je suis une grande impatiente, et j'aurais préféré que tout marche tout de suite, évidemment!)

A samedi cheers

Julia
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 10
Date d'inscription : 30/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de blues de début d'année

Message  mosox le Mar 28 Sep 2010 - 17:40

Je te comprends tout à fait. J'ai vécu exactement le même genre de situation. Et c'est difficile quand tout la classe se retourne contre toi. Heureusement que tu as de chouettes collègues et la direction pour te soutenir, c'est primordial. Dis toi qu'ils te testent. Bien sûr ce n'est pas facile mais c'est le genre de chose qui se calme avec le temps. Ce qu'il faut c'est tenir tête tout en gardant son calme et surtout ne pas craquer devant eux. A la limite, tu ne devrais même pas hausser le ton de ta voix. Tu dois leur montrer que tu es motivée pour leur enseigner des choses, mais que leur attitude ne te touche pas. C'est eux qui vont finir par craquer. Et surtout n'oublies pas, c'est le prof qu'ils attaquent, pas toi. Nous ne sommes que des comédiens... :-) Courage ma belle!
avatar
mosox
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 9
Date d'inscription : 27/03/2010
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de blues de début d'année

Message  Julia le Mar 28 Sep 2010 - 22:59

mosox a écrit:A la limite, tu ne devrais même pas hausser le ton de ta voix.

Je m'étonne moi-même, mais ça, j'y arrive!

mosox a écrit:Et surtout n'oublies pas, c'est le prof qu'ils attaquent, pas toi. Nous ne sommes que des comédiens... :-)

Heureusement que tu me le rappelles, car j'avais presque oublié... et pourtant je passe mon temps à dire que je m'entendrais super bien avec eux dans un cadre non-scolaire. Dur dur de ne pas prendre les choses personnellement, mais tu as raison! Moi qui voulais faire du théâtre quand j'étais petite, me voilà servie!! ;-)

Julia
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 10
Date d'inscription : 30/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ne baisse pas les bras

Message  Marie Dpl le Mer 29 Sep 2010 - 20:45

Bonjour les filles,

Débuter dans l'enseignement n'est déjà pas facile quand on est motivé, mais alors quand on se lance dans l'enseignement par choix négatif, je peux tout à fait imaginer que cela peut vite devenir un enfer.

Surtout, ne lâche pas maintenant. Si tu t'accroches, tu pourrais peut-être même commencer à aimer enseigner - qui sait?!

Je pense que le conseil qui t'a été donné de ne pas prendre les choses personnellement est essentiel. Enseigner, ce n'est pas uniquement transmettre un savoir; c'est aussi gérer un tas d'émotions - pas toujours positives. Avec le temps, ça s'apprend. On apprend à séparer le moi "enseignant" de notre moi "chez moi, avec mes amis". Y arriver, c'est aussi laisser l'école derrière soi lorsque l'on ferme la porte de son local avant de rentrer chez soi.

Je sais que ce n'est pas facile, mais c'est primordial. Protège-toi.

Aussi, enseigner c'est donner. Si tes élèves sentent que tu n'es pas motivée, que tu n'aimes pas ce que tu fais; ils ne s'appliqueront pas à ton cours. Gagner le respect de ses élèves passe selon moi par leur montrer que l'on fait son travail avec sérieux et passion (ou en tout cas enthousiasme). C'est à ce prix là qu'on peut espérer qu'eux aussi se mettent au boulot, se taisent et participent.

Courage, ne baisse pas les bras...il y aura aussi des jours où tu quitteras l'école avec le sourire.

N'hésite pas à te décharger, parler de ce qui se passe en classe permet souvent de déstresser, trouver des solutions, relativiser,...

Marie.

Marie Dpl
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 40
Date d'inscription : 02/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de blues de début d'année

Message  Julia le Mer 29 Sep 2010 - 21:42

Merci beaucoup pour ton message, Marie. ça m'aide beaucoup de lire vos témoignages!

J'ai très, très envie d'aimer l'enseignement, ça m'arrangerait beaucoup pour tout un tas de raisons. D'ailleurs, à chaque prépa de leçon, je ne peux m'empêcher de me dire que ce sera toujours ça de pris pour l'année prochaine. Mon subconscient envisagerait-il donc une année prochaine? Wink

A la base, j'ai envie d'être là. Mais je suis une grande impatiente, j'aurais voulu que ça fonctionne tout de suite.

Je viens d'apprendre quelque chose par rapport à la classe avec laquelle je suis en difficulté: les élèves ont expliqué à leur titulaire qu'ils ont l'impression que c'est toujours à eux qu'on refile les nouveaux professeurs, les remplaçants... et ils se sentent un peu lésés par rapport à ça. Si les difficultés persistent avec eux, ce serait peut-être intéressant que je prenne un temps pour discuter de ça avec eux. Je suis déjà très contente que lors de cette discussion (où je n'étais pas présente), ils ne semblent pas m'avoir fait de reproches. Maintenant, à moi de leur montrer que même si je suis une jeune prof, je suis motivée pour être là, que je les prends eux et le boulot au sérieux.
Mais malgré ces idées, j'ai demain mon premiers cours avec eux depuis leur "grève", et j'appréhende...

Mais je ne baisse pas encore les bras!!

Julia
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 10
Date d'inscription : 30/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de blues de début d'année

Message  crepy le Mar 5 Oct 2010 - 18:22

Halala, que de conversations que je comprends tout-à-fait! Il faut vraiment rester fort devant les élèves et garder son masque mais tout cela reste de belles paroles et combien de fois ne nous sentons-nous pas attaqués personnellement par les remarques de ces garnements de 12-18 ans? Même après 5 ans dans ce métier, je n'arrive toujours pas à refermer la porte du local en ne pensant plus à leurs crises d'ado faites dans la classe mais je crois qu'il faut qu'ils comprennent que jeune prof ne rime pas avec mauvais prof et il faut prouver constamment à ces jeunes nés dans la société de zapping qu'ils ont beaucoup de chance de nous avoir comme profs et qu'ils vont apprendre avec nous! N'oublions pas non plus qu'il est tout-à-fait normal que nous ne nous entendons pas avec toutes nos classes. Sur 5/6 classes, il y en a toujours au moins une qui coince!! On le sent dés le premier cours et on aura beau se bouger toute l'année , essayer de trouver des solutions, des nouvelles activités, ça ne marchera pas. Ce n'est pas facile à accepter mais bon, je pense que c'est comme ça et qu'il faut tirer ce genre de classe jusqu'en juin. On ne peut pas aimer tout le monde et tout le monde ne peut pas nous aimer. Pas le choix mais heureusement, il y a toujours des classes qui nous redonnent le sourire après une mauvaise heure;-)

J'ai compris également avec le temps qu'il ne faut pas trop écouter les bavardages des collègues qui quand on leur explique un problème avec une classe nous répondent: 'Ha, je ne comprends pas, avec moi, tout va bien'. Très vite, on se rendra compte qu'eux aussi ont leurs petits soucis.

Restons forts, il ne faut pas avoir peur d'être 'autoritaires' mais tout en restant 'justes'! Avec le temps, ils comprendront que tout ça est pour leur bien.

Comme conclusion,Julia, n'aie pas peur de ta prochaine heure de cours! Fonce, fais-les travailler, ne leur laisse pas une minute de repos car c'est à ce moment-là qu'ils commencent à bavarder et à répliquer!

Courage à tous et c'est très chouette de voir que nous pouvons avoir de bonnes discussions sur la forum!!

crepy
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 14
Date d'inscription : 11/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de blues de début d'année

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum